• The Children Act

     

    The Children ActBeau, subtil et mélancolique *****

    "The Children Act" ("L'intérêt de l'enfant") nous fait partager une tranche de vie, celle de la juge Fiona Maye, alors qu'elle traverse un moment difficile dans son couple et qu'elle doit statuer dans une affaire délicate: un jeune homme leucémique, Adam, a besoin d'un traitement impliquant une transfusion sanguine mais sa foi de Témoin de Jéhovah l'incite à refuser ce traitement. Se pose alors la question fondamentale, celle de l'intérêt de l'enfant, celui-ci allant cependant bien au-delà d'une quelconque décision de justice ainsi que le lecteur le découvrira peu à peu.
    A priori pas l'intrigue de l'année, comme le soulignent d'autres critiques, et pourtant, je me suis laissé emporter par ce roman subtil qui combine à la fois le rationalisme d'une représentante de la Justice, la sensibilité d'une femme qui voit secouées les fondations de sa vie de couple et l'émouvante poésie d'un jeune face à sa mort prochaine, offrande à un Dieu dont il n'a jamais eu la liberté de contester l'existence.
    Ian McEwan a le talent des grands écrivains, ceux qui vous font vivre intensément une scène, fût-elle ordinaire ou magnifique, par des détails, des ambiances, des musiques, et qui vous ouvrent également les portes d'autres univers, dont le très beau poème "Down by the Salley Gardens" de Yeats, à lire et également à écouter pour s'imprégner parfaitement de certains passages. Une lecture agréable, littéraire mais fluide, et qui se referme sur une mélancolie douce-amère. Vivement recommandé !


  • Commentaires

    1
    Mercredi 5 Avril à 18:18

    Ça donne envie :) Merci .

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :