• Black Widow

    Black Widow

    "Celtic Gone Girl" *****

    WINNER Theakston Old Peculier Crime Novel of the Year
    WINNER Bloody Scotland McIlvanney Prize for Crime Novel of the Year*****

    « See, that’s what chills them. They can just about handle a crime of passion, a moment of madness. But a clever, calculating woman who can plan something elaborate and deceitful is a far more galling prospect.”

    Diana Jager est incontestablement une femme brillante : chirurgienne renommée, elle est également à l’origine d’un blog dénonçant le sexisme dont sont victimes les femmes dans cet univers dominé par les hommes  -ce qu’elle paiera cher tant sur le plan personnel que professionnel. Mais la chance semble enfin lui sourire puisque alors qu’elle a presque renoncé à une vie de famille, le hasard professionnel met sur sa route Peter Elphinstone. L’alchimie opère et ils ne tardent pas à se marier… davantage pour le pire que pour le meilleur puisque six mois plus tard, un terrible accident de voiture met un terme au conte de fées. La jeune veuve n’étant pas aussi éplorée qu’elle devrait l’être, les suspicions ne tardent pas, d’autant plus que la sœur de la victime, Lucy, est persuadée que la mort de son frère n’est pas accidentelle. Elle contacte dès lors le journaliste Jack Parlabane, actuellement en disgrâce en raison de méthodes parfois peu orthodoxes, et lui demande de faire toute la lumière sur la disparition de Peter.

    « Black Widow » a obtenu plusieurs prix et bénéficiait de critiques très élogieuses, tant de la part des professionnels que du public, s’étant même vu qualifier de « Celtic Gone Girl » par Ian Rankin himself. J’avais donc hâte de le lire et je n’ai pas été déçue : j’ai été captivée du début à la fin par cette intrigue complexe et diaboliquement intelligente. Nous suivons tantôt Jack, tantôt les policiers qui sont arrivés sur les lieux du drame, le tout étant interrompu par le récit de Diana, qui revient sur l’évolution de sa vie conjugale, et par le procès en cours. Cette alternance modifie souvent la perspective du lecteur et le mystère est savamment entretenu : qui est vraiment Diana et qu’a-t-elle fait de Peter ? Et si elle l’a vraiment assassiné, peut-être avait-elle de bonnes raisons pour ce faire, finalement ?...

    Un très bon thriller, qui allie au suspense une écriture agréable et une certaine finesse dans l’analyse des relations humaines en général et conjugales en particulier… Vivement recommandé, j’ai quant à moi passé un délicieux moment en compagnie de cette Veuve Noire smile


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :