• Little Deaths

    Un premier roman dérangeant ****

    Sélectionné pour le Bailey Women's Prize for Fiction 2017

    « Little Deaths » est un roman émouvant à plus d’un titre. Le thème central à lui seul est probablement le plus douloureux que l’on puisse imaginer  -le meurtre de deux jeunes enfants-  mais le récit est en outre basé sur une histoire vraie, l’affaire Alice Crimmins, qui a défrayé la chronique dans les années soixante aux Etats-Unis, et les personnages en sont d’autant plus touchants.

    A partir de ce fait divers tragique, Emma Flint crée une fiction ayant pour héroïne Ruth Malone, dont les deux jeunes enfants disparaissent de leur chambre avant d’être retrouvés assassinés. Mais Ruth n’a rien d’une héroïne : séparée de Frank, le père des enfants, elle mène une vie jugée dissolue, aimant les hommes et l’alcool et ne s’en cachant pas. La société en général et la police en particulier auront tôt fait d’assimiler mœurs légères et tendances criminelles (les enfants n’étaient-ils pas une entrave à son mode de vie, après tout ?...) et ne laisseront guère de répit à cette mère peu conventionnelle, traquant le moindre détail qui pourrait prouver sa responsabilité dans la mort des enfants (a-t-on idée d'aller s'acheter une nouvelle robe alors que son enfant gît à la morgue ?...). Seul un journaliste, Pete, ravi d’avoir enfin une affaire intéressante, émet des doutes quant à sa culpabilité, mais son obsession pour la belle et sensuelle Ruth Malone n’y est peut-être pas étrangère…

    « Little Deaths » est un roman noir qui aborde plusieurs thèmes dérangeants : le rôle de la presse et de la police dans les affaires criminelles, le regard impitoyable de la société sur ceux qui ne répondent pas à ses critères moraux, la difficulté d’être mère dans un contexte social difficile. J’ai eu un peu de mal à y entrer car les personnages ne sont guère sympathiques et l’auteur dresse d’eux un portrait sans concession mais le récit finit par prendre son envol et les dernières scènes sont particulièrement touchantes, avec en outre l’explication de ce qui s’est passé. Je craignais en effet que ce ne soit pas le cas, ne connaissant pas l’issue de l’affaire Alice Crimmins et ne sachant de toute façon pas si Emma Flint y resterait fidèle, mais « Little Deaths » est avant tout un mystère policier, indépendamment de la terrible réalité qui lui a donné naissance. Un premier roman très prometteur, encensé par la critique et sélectionné pour le Bailey's Women Prize for Fiction 2017.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :