• Seul le silence

     

    Seul le silenceTellement plus qu'un roman policier *****

    J'ai été attirée par le merveilleux titre original de ce livre, "A Quiet Belief in Angels" et ne l'ai pas regretté, puisqu'en le refermant, j'ai eu l'impression d'avoir découvert un grand auteur.

    Il s'agit bien sûr d'un roman policier, le résumé de l'intrigue suffit à nous en convaincre: en 1939, la petite communauté d'Augusta Falls est secouée par les assassinats successifs de petites filles. Le jeune Joseph Vaughan, douze ans, découvre le cadavre de l'une d'entre elles et ces événements tragiques ainsi que son incapacité à protéger ces enfants le hanteront tout au long de sa vie. Ce récit est entrecoupé par des flashes dans le présent, narrés par Joseph Vaughan plusieurs décennies plus tard, alors qu'il est sur le point de clôturer de manière définitive la tragédie qui a assombri son existence entière.

    L'intrigue à elle seule est déjà très bien, mais "Seul le silence" a ce petit quelque chose en plus qui fait les grands romans, à l'instar de Thomas H. Cook ou John Hart. Il émerge clairement, incontestablement, grâce à une très belle écriture, un personnage bouleversant qui dégage une infinie tristesse au fil d'un parcours déchirant, une atmosphère sombre et nostalgique. Le rythme est lent, poétique, on se laisse pénétrer par les images, les personnages, les événements.

    Michael Connelly lui-même qualifie ce roman de "beautiful and haunting book" et de "tour de force"... ces commentaires à eux seuls sont suffisamment éloquents et je ne peux que vous le recommander, tout comme les autres oeuvres d'Ellory ("Candlemoth" et "Ghostheart" pour ne citer qu'eux).


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :