• Ragdoll

    RagdollBon premier roman... mais pourquoi ce buzz médiatique ? ***

    « Ragdoll » signifie en anglais « poupée de chiffon » et fait référence à la première découverte macabre du roman : un cadavre composé de six parties de victimes différentes. Le ton est donné… La suite est du même acabit puisque ce serial killer particulièrement retors transmet à la presse la liste des futures victimes ainsi que la date de leur assassinat.  L’enquête est menée notamment par un policier au passé trouble, « Wolf », acronyme de William-Olivier Layton-Fawkes, impliqué de manière très personnelle dans ce nouveau dossier et devenu célèbre malgré lui lors d’une autre affaire de meurtres en série, ceux attribués au « Cremation Killer » quelques années auparavant…

    Ce premier roman de Daniel Cole est un thriller qui répond parfaitement aux exigences du genre : le suspense est assuré grâce à la « liste noire », les relations entre les victimes et entre les différentes affaires sont révélées peu à peu, le roman offre régulièrement révélations et retournements de situation. Par ailleurs, la question de la frontière entre le bien et le mal est sans doute davantage présente que dans la plupart des thrillers et la lecture est agrémentée de touches humoristiques très plaisantes.

    Si « Ragdoll » est plutôt un bon premier roman et si les amateurs du genre passeront sans doute un agréable moment   -ce fut mon cas-, j’émets cependant quelques réserves concernant les critiques dithyrambiques que j’ai pu lire, appréciations d’auteurs reconnus ou encore LA phrase qui finira par m’inciter à la méfiance : « the thrilling Sunday Times bestseller everyone is talking about ». Il ne s’agit pas de la découverte littéraire de l’année, plusieurs éléments invraisemblables nécessitent une certaine « suspension of disbelief » et l’écriture est correcte sans être littéraire. Les « buzz » médiatiques précédant ou entourant certains romans génèrent de grandes espérances qui ne peuvent alors qu’être déçues.

     

    En conclusion, « Ragdoll » est un bon roman à suspense, avec suffisamment de surprises et de cadavres passés de vie à trépas dans d'atroces conditions pour plaire, mais pas la révélation fracassante que de nombreux commentaires laissaient supposer. 


  • Commentaires

    1
    Anne-Sophie Starck
    Mercredi 29 Mars à 01:07
    C'est sur il y a souvent une partie de marketing. Tu as raison sur la déception qu'on peut ressentir quand on s'attend à un chef-d'oeuvre. J'ai souvent du mal à me laisser tenter pour ces raisons. Merci pour la chronique ❤️
      • Mercredi 29 Mars à 16:07

        C'est d'autant plus dommage que le livre en soi est plutôt réussi, surtout pour un premier roman, mais lorsqu'ils sont ainsi "overhyped", j'ai tendance à un peu les sous-évaluer (esprit de contradiction? smile) pour un peu équilibrer l'appréciation...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :