• Notre petit secret

    Notre petit secret"Toutes les histoires d'amour sont criminelles, et toutes les histoires criminelles sont de l'amour" ***

    Je remercie tout d’abord les éditions Hugo Thriller pour l’envoi de ce roman en échange d’une critique honnête.

    « Notre petit secret » est le premier roman de Roz Nay et se révèle être une agréable surprise.  Dès le début, le ton est donné : Angela Petitjean raconte son histoire, l’histoire de son premier grand amour… dans un commissariat, et comme elle le dit elle-même : « Cela ressemble au début d’une histoire d’amour, inspecteur. Mais nous savons tous les deux que l’histoire ne va pas dans ce sens. Elle va devenir beaucoup plus noire  -sinon, pourquoi la raconterais-je dans une salle de commissariat ? » Peut-être simplement parce que par un malencontreux hasard, l’actuelle épouse dudit premier amour a disparu…

    Angela raconte alors à l’inspecteur son histoire avec « HP », son âme sœur, celui qu’elle a aimé très jeune mais qui finira par en épouser une autre. Angela est une étrange narratrice, dont le lecteur ne sait jamais vraiment à quel point il peut lui faire confiance : manipulatrice ou femme en souffrance ? victime de machination ou coupable de vengeance ?... Ce que l’on sait par contre, sans l’ombre d’un doute, c’est comment l’histoire finira : « Le soir tombait quand nous sommes rentrées, et c’est là que j’ai su comment cette histoire allait tourner. Sur le lac, une vague sombre se préparait. Elle s’étirait, faisait jouer ses muscles. Elle allait bientôt déferler, se couler sous toutes les portes de la maison, filtrer par chaque fenêtre, jusqu’à ce que tous ses murs bleus virent au noir. L’univers entier allait lui tomber dessus, et j’étais la seule à le voir. »

    J’ai lu certains commentaires de lecteurs déçus par l’appellation « thriller » ou par une comparaison (qui n’a pas lieu d’être) avec Douglas Kennedy, le livre ayant reçu le prix du même nom. Je pense effectivement qu’il ne faut pas s’attendre à un thriller trépidant ou à un roman de Douglas Kennedy : « Notre petit secret » est plutôt un roman psychologique à suspense basé sur les amours adolescentes et le triangle amoureux, un huis-clos où les réactions des personnages sont plus importantes que l’action, et doit être lu en tant que tel. L’intrigue en elle-même est très simple et c’est la perspective narrative qui crée le doute et l’envie d’en savoir davantage. Un premier roman prometteur au style fluide et une lecture très agréable pour les vacances…

     


  • Commentaires

    1
    Aloane
    Mardi 1er Août à 00:03

    Wahou super , je ne l'ai pas encore lu mais je vais remédier à cela. Merci pour cette chronique :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :