• Les gens heureux lisent et boivent du café

     

    Les gens heureux lisent et boivent du caféFossé des générations ? *

    J’ai lu ce livre suite aux recommandations de mes élèves (âgés de 17/18 ans), à qui j’avais demandé de me citer des livres qui les avaient marqués d’une façon ou d’une autre ; celui-ci faisait partie de ceux qui revenaient de façon unanime (voir rubrique « jeunes adultes ») et figure donc dans leur « top 10 ». Les critiques externes étant de plus globalement positives, je me suis lancée dans la lecture avec un a priori favorable.
    Mon regard d’adulte est hélas beaucoup moins indulgent que celui des adolescents interrogés. L’histoire pourrait être poignante : le récit d’un deuil impossible, celui d’un mari et d’un enfant tués dans un accident de voiture, et la tentative de la narratrice de survivre à cet épouvantable drame. Au risque de paraître monstrueuse, j’avoue ne pas avoir été touchée par le livre : pas la moindre larme, pas le moindre petit serrement de gorge à la lecture de la tragédie. Je suis pourtant aisément touchée par des émotions littéraires ou cinématographiques (je suis toujours sous le choc de « Tom est mort » de Marie Darrieussecq et le film « Une vie entre deux océans » m’a coûté un paquet de Kleenex) mais là, vraiment, la sauce n’a pas pris, et ce pour plusieurs raisons.
    Le style littéraire est très basique (les faits sont relatés tels quels et le texte est composé de nombreux dialogues peu étoffés), les événements sont peu intéressants et peu crédibles et enfin, les personnages sont de vrais clichés sans nuance aucune et par conséquent plus agaçants les uns que les autres (la veuve inconsolable qui s'exile loin du monde, l'homosexuel à l'amitié indéfectible, la harpie de service, l'odieux personnage qui en même temps peut être si séduisant...). On se croirait dans un roman de la série Harlequin, à cette différence près que l’on sait à quoi s’attendre lorsque l’on achète un roman Harlequin tandis que celui-ci a été présenté comme un phénomène littéraire... Les gens heureux lisent bien sûr ce qu’ils veulent mais pour ma part, ce roman est à oublier au plus vite smile


  • Commentaires

    1
    Jeudi 9 Mars à 18:21

    Wahou tu lis vite :) Alors moi je n'ai pas encore eu l'occasion de lire ce livre. Mais j'avoue qu'il m'avait un peu attiré. Par contre j'avais lu tous les avis mitigés et du coup je ne m'étais pas lancée. Je ne pense pas me lancer encore une fois merci pour les économies :) Bonne journée.

      • Jeudi 9 Mars à 19:51

        Le livre a l'avantage d'être court et je l'ai donc lu en à peine deux heures, je crois :-) Quant à mes critiques, certaines avaient déjà été rédigées pour Amazon et mon rythme n'est donc pas si impressionnant qu'il en a l'air :-) Je m'occupe encore de mes enfants de temps en temps happy

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :