• Le couple d'à côté

    Le couple d'à côtéHarlan Coben a adoré... moi pas smile **

    « Le couple d’à côté » est le genre de livres que l’on a hâte de découvrir : encensé par Harlan Coben, Lee Child ou encore Linwood Barclay, présenté sur le quatrième de couverture comme « un chef-d’œuvre de suspense, de twists et de faux-semblants », « en cours de publication dans 30 pays », il ne pourra que ravir l’amateur de thrillers. Au risque de jouer (une nouvelle fois) les rabat-joie, je dois bien avouer que je ne partage pas cet enthousiasme et que je suis plus que perplexe face au battage médiatique dont ce roman fait l’objet.

    L’intrigue n’est pas particulièrement originale mais elle aurait pourtant pu être un point de départ intéressant. Suite à la défection de dernière minute de la baby-sitter, Anne et Marco laissent leur bébé seul à la maison pour aller passer la soirée chez les voisins. Malgré le baby-phone et une surveillance régulière, le drame se produit : à leur retour, le berceau de la petite Cora est vide. S’ensuivent alors révélations diverses et retournements de situation, jusqu’au « twist » final.

    Même si la qualité littéraire n’est pas la première exigence d’un bon thriller   -mais quel régal lorsque c’est le cas-, j’ai été très déçue par l’écriture : le récit est narré au présent (je ne demande pas des subjonctifs imparfaits à chaque page mais tout de même, un petit passé simple de temps à autre m’aurait fait plaisir), dans des phrases courtes et basiques. J’ai eu davantage l’impression de lire un scénario de film qu’un roman.

    Je me suis consolée à la pensée que si le livre avait un tel succès en version originale, c’est que ce défaut était compensé par l’intrigue mais que nenni : s’il est vrai que la lecture est facile et que l’on a envie de savoir ce qui s’est passé, les différents retournements de situation finissent par devenir improbables, le tout dernier étant totalement superflu et inadéquat. Par ailleurs, le lecteur ne ressent pas vraiment d’empathie pour les personnages, certains étant à la limite de la caricature.

    Si vous êtes à la recherche d’un thriller sans prétention pour vos vacances, « Le couple d’à côté » fera parfaitement l’affaire et je pense qu’il trouvera son public (mais dans ce cas, évitez de lire les critiques d’Amazon.uk, de nombreux commentaires spoilent le récit de manière inadmissible). Je précise en outre, dans un souci d'objectivité, que j'ai été déçue par plusieurs best-sellers du même genre  ("Derrière les portes", "La fille d'avant", "Ragdoll"...) et que j'assume mon côté rebelle smile

    Par contre, le «hype » dont il fait l’objet (louanges de nombreux auteurs connus, « WH Smith Book of the Year 2016 », « Nr 1 Sunday Times Bestseller », etc) me paraît totalement injustifié, notamment au vu des excellents thrillers publiés récemment qui n’ont pas bénéficié d’une telle publicité… 

    Je remercie Babelio et les éditions Presse de la Cité pour l'envoi de ce roman en échange d'une critique honnête.

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :