• Juste avant la nuit

    Juste avant la nuit"Tu étais parfaite, pure de corps et d'esprit. de toi émanait une lumière pareille à celle du soleil. Tu donnais un sens à toute chose. Depuis que tu l'habitais, mon univers était devenu plus vivable. Puis un jour, j'ai tout gâché."

     

    Secrets et mensonges *****

    Sur l’île de Wight cette année-là, le Nouvel An commence par une tragédie : pendant cette nuit de fête, la petite Daisy a mystérieusement disparu de son berceau. Elle était sous la surveillance de sa tante, Jess, que les parents de l’enfant, James et Emily, retrouvent inconsciente à leur retour de soirée, dévastée et incapable d’expliquer ce qui est arrivé au bébé.

    Daisy et Jess sont toutes deux les « petites sœurs » auxquelles se réfère le titre original, "Little Sister". Daisy est la demi-sœur de Chloé, quinze ans, fille de James et de sa première épouse, décédée lorsque Chloé était toute petite, et Jess est la jeune sœur d’Emily, qu’elle a retrouvée après une longue séparation dont les causes nous seront dévoilées par petites touches. A partir de la disparition de Daisy, Isabel Ashdown explore la dynamique de cette famille pas tout à fait comme les autres, dont les apparences pourtant normales ne résisteront pas au drame et qui implosera peu à peu, au fur et à mesure que les révélations en secouent les fondations…

    «Juste avant la nuit» est un suspense psychologique que l’on a du mal à lâcher malgré le peu d’action à proprement parler. L’alternance des points de vue d’Emily et de Jess, le double mystère de ce qui est arrivé à Daisy et, il y a bien longtemps, à Jess, et enfin la divulgation progressive des petits et grands secrets de chacun, assurent l’intérêt du lecteur jusqu’à la fin : il découvre des fragments de passé sans jamais vraiment savoir qui est fiable ou pas. Par ailleurs, l’auteure parvient à créer un climat proche de la claustrophobie dans la maison de l’enfant disparu, décrivant de manière convaincante la souffrance de chacun des membres de la famille.

    Un thriller psychologique de qualité, qui donne envie de découvrir à la fois l’île de Wight et d’autres romans d’Isabel Ashdown… 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :