• Je voyage seule

    Je voyage seuleBon divertissement pour les amateurs de romans noirs ***

    Après un prologue mystérieux  -un bébé disparaît d’une maternité-, « Je voyage seule » nous plonge directement au cœur de l’horreur : une petite fille est retrouvée pendue à un arbre, avec autour du cou une pancarte, « Je voyage seule ». Holger Munch est chargé de l’enquête et fait appel à son ex-collègue, Mia Krüger ; celle-ci s’est retirée sur une île dans l’intention de mettre fin à ses jours suite à un drame personnel mais elle remarque un détail troublant lui donnant à penser que la petite fille n’est que la première d’une longue série et accepte dès lors de mettre ses compétences au service de l’enquête. Une seconde intrigue vient se greffer sur celle-ci, basée cette fois sur les agissements d’une secte.

    « Je voyage seule » est un bon roman policier, qui utilise tous les ressorts du genre : alternance des points de vue narratifs pour assurer le suspense, passé douloureux des personnages et des policiers, course contre la montre pour mettre un terme à la série macabre. Cela étant dit, certaines critiques et publicités (« best-seller partout en Europe ») m’avaient peut-être préparée à une découverte plus saisissante que celle-ci : je n’ai pas eu l’impression d’entendre vraiment une nouvelle voix dans le polar scandinave et des livres comme « La femme en vert » d’Indridason m’ont laissé une empreinte beaucoup plus forte.

    Par ailleurs, mon côté rationnel a toujours un peu de mal avec la logique et les motivations des tueurs en série   -mais ceci est bien sûr un point de vue purement personnel-  et les explications de leurs agissements me paraissent toujours un peu farfelues.

    En résumé, le livre remplit parfaitement son contrat dans le genre « roman policier à suspense » et si vous aimez ce genre-là et si vous ne vous attendez pas à un bijou littéraire, vous passerez un bon moment… 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :