• Block 46

     

    Block 46Double noirceur *****

    « Block 46 » est un livre dur à plus d’un titre, les deux récits narrés en alternance rivalisant de barbarie humaine. L’un commence dans le camp de concentration de Buchenwald en 1944, peu avant la libération des camps : Erich Ebner, étudiant en médecine allemand, y a été déporté et tente de survivre malgré l’horreur quotidienne. Son transfert dans le tristement célèbre « Block 46 » (surnommé l’antichambre de la mort par les détenus car il est dit que nul n’en revient) marque un tournant dans sa détention et aura de lourdes répercussions.

    Le second a pour cadre Londres et Falkenberg en Suède : les deux villes sont en effet le théâtre de meurtres en série peu ordinaires. Des similitudes permettent d’établir un lien entre eux   -la lettre « y » gravée sur le bras des victimes et autres horreurs anatomiques que j’épargne aux âmes les plus sensibles-  mais il y a également d’étranges différences : le lieu des meurtres, le modus operandi, le type de victimes. Les enquêteurs font appel à la profileuse Emily Roy pour tenter de déchiffrer l’énigme, aidée en cela par une amie de l’une des victimes, la Française Alexis Castells  -par ailleurs écrivain spécialisé dans les tueurs en série pour une raison douloureusement personnelle.

    « Block 46 » est un livre captivant où l'on ne s'ennuie pas un seul instant et qui présente un double visage : d’une part, un rappel de l’horreur nazie (les grands-parents de l’auteur ont été déportés et elle connaît manifestement bien son sujet) et d’autre part, une partie plus fictive, à savoir une enquête policière « serial killer » classique, très réussie selon moi puisque je me suis laissé surprendre plus d’une fois. Tant la partie historique que l'enquête contemporaine sont servies par une écriture fluide et agréable.

    Le livre ne peut être qualifié de plaisant car il évoque l’une des pires réalités historiques du XXe siècle  - ce qui ne permet pas au lecteur la distanciation émotionnelle offerte par la fiction-  mais il vaut certainement le détour et ravira les amateurs de mystère.

    Du même auteur: Mör


  • Commentaires

    1
    Laurcou
    Dimanche 7 Mai à 18:41

    Merci pour l'excellent conseil. J'ai adoré ce roman! 

    2
    Dimanche 7 Mai à 20:16

    Super, j'en suis ravie smile Mör, du même auteur, est vivement conseillé également...

    3
    Laurcou
    Mercredi 17 Mai à 07:49

    C'est prévu... il figure dans ma looongue liste de priorités

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Laurcou
    Mercredi 17 Mai à 07:57

    Mon Smartphone a choisi de ne pas publier mon commentaire en entier erf

    Je disais donc... Mör figure dans ma longue liste de priorités, grâce à tous ces excellents commentairessmile Jamais déçue! cool

      • Mercredi 17 Mai à 17:10

        J'en suis ravie happy Mör est vraiment très bien aussi ! On ne peut qu'espérer que Johana Gustawsson sera prolifique smile

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :